Amaël POTRON (né en 1980) : premier épisode sublimé en introduction.

 

18 ans, l'śil vif, malicieux et gentiment moqueur, nanti d'un cerveau qui lui permet aussi bien de surfer sur les crêtes de la théorie que de dénouer les difficultés pratiques avec une facilité déconcertante, Amaël a déjà maints atouts "dans les pattes" : bac S avec mention bien, ébéniste amateur, mécanicien, soudeur, randonneur, cycliste, volleyeur… et apprenti informaticien passionné. Lecteur de Science & Vie et de revues informatiques, collectionneur de modèles réduits, de pièces de monnaie, grand amateur de "Friends" et de "Font & Val", il poursuit également ses études à l'U.T.C. (Université Technologique de Compiègne) où il aimerait s'orienter - bien sûr - vers le génie informatique.

Depuis deux ans déjà, il fait partie intégrante de notre fine équipe mouzonnaise, et nous lui devons entre autres… la réalisation de ce magnifique site web que vous êtes en train de visiter avec délectation. Pour lui aussi, "le futur ne manque pas d'avenir" (Pierre Dac).

Qui a dit qu'en France il n'y avait plus de jeunesse ? (à suivre)

 

Deuxième épisode (mars 2001) :

Deux événements notables dans la vie de notre web mestre : l'arrivée en septembre 2000 d'une magnifique 125 trail KAWASAKI dont il prend, comme pour tout ce qu'il possède, grand soin. Crapahuter en HTML sur la toile et en KAWA sur les sentiers : le bonheur... et le 27 février 2001, la survenue tant attendue également d'un superbe ordinateur portable : autre bonheur... (à suivre)

 

Troisième épisode (mars 2004) :

Notre maître de toile est venu récemment ajouter de nouveaux sons sur ce ô combien fabuleux site (bientôt classé M.H.). Mais pour atteindre le moulin de Pourron, Q.G. ultra secret de l'ordinateur central, il a dû croiser un manchot nommé Tux sur la banquise (si fragile de nos jours because réchauffement de la planète dû à la réduction de la couche d'ozone provoquée par nos rejets de gaz à effet de serre) et franchir les montagnes corses, au péril de sa vie (vaches, cochons sauvages, bandits, touristes ...). Pour preuve ces deux clichés dont nous avons obtenu l'exclusivité :

 

 

Retour à la galerie