Willy IPPOLITO, orgue et clavecin, premier épisode alla introduzione.

Après une audition d'été à Mouzon alors qu'il n'avait que 15 ans (photo ci-contre), un premier prix d'orgue avec Pascale Rouet à Charleville-Mézières, il étudie au conservatoire de Lille avec Aude Heurtematte (premier prix en 1997) et s'intéresse particulièrement à la musique ancienne en suivant l'enseignement de Dominique Vasseur (musique de chambre) et de Emer Buckley (clavecin). Il obtient aussi sa licence de musicologie à Lille III. Depuis 1998, il prolonge son perfectionnement de l'orgue au CNR de Lyon avec Louis Robilliard, puis actuellement dans la classe de Jean Boyer, tout en assurant son poste de co-titulaire des orgues de Notre Dame de Mézières.
Nous aimons particulièrement à Mouzon ce jeune homme simple, rieur, bon vivant, passionné de musique ancienne mais très à l'aise aussi chez les romantiques, les symphonistes et les contemporains. Il a fait l'étonnement de Sergio Vartolo lorsqu'il lui a présenté un jour au château de Remilly une petite pièce de clavecin, alors qu'il avait dans les 13 ans, sans trac ni complexe ! Encore un jeune organiste donc qui a oublié d'être bête, prétentieux, capricieux et sectaire. Et comme, malgré des origines italiennes évidentes (è un ragazzo di Pùglia !), il est de "chû nous", on se régale souvent des oreilles et des zygomatiques.

Pour son dernier concert d'orgue à Mouzon le 29 août 1999, Willy Ippolito a présenté un programme conçu et travaillé en quelques heures, car il a accepté de remplacer "au pied levé" Fabrice Pitrois, absent pour raison de santé. Ce fut un moment inoubliable car Willy, qui en outre n'avait pas choisi la facilité, a fait preuve d'une maturité musicale assez rare à 22 ans, et le public a "adhéré" immédiatement... oubliant qu'il s'agissait d'un remplacement un peu téméraire. Un GRAND MERCI à notre sauveur ! (à suivre)

Deuxième épisode (mars 2004) :

Voilà quelques nouvelles, avec bien du retard ! Avec ses deux médailles d'or de Lyon, celle de Lille et celle de Charleville-Mézières en poche, Willy effectue régulièrement des concerts, des continuos au clavecin, des accompagnements dans les écoles de musique. De plus il se prépare à passer le D.E., le C.A., le C.N.P.T. (*), et recherche activement un poste de professeur d'orgue. Ce ne sont pas les projets qui manquent. Bon vent, Willy !

(*) Légende :
C.A. = certificat d'aptitude
D.E. = diplôme d'état
C.N.F.P.T. = concours national de la fonction publique et territoriale

Willy IPPOLITO
willyippolito@tele2.fr

Touchant tableau de famille :

Pascale Rouet
et ses deux grands élèves :

Willy (à gauche)

 et Christophe Marchand
(compositeur)  

(à suivre)

Retour à la galerie